Histoire
  Cinquante-quatre ans… Et après?

L’aventure débuta, un jour de 1959, quand un enseignant de Français du Collège des Frères de la Salle prit la décision de créer une école dans la banlieue Sud de Beyrouth.

Pour tout capital, Said Chaar, disposait d’une grande foi dans ce qu’il fallait entreprendre, et d’un grand amour pour ce métier d’enseignant : Enseigner, Eduquer, Instruire, des mots magiques, le rêve d’une vie !

Quant à l’argent il n’y en avait point. Ils ont dû, son frère et lui, rassembler leurs économies, racler les fonds de tiroir…vendre de petites parcelles de terrains qui ne valaient pas grand-chose dans un village oublié de la civilisation, perché sur une montagne inaccessible…

L’instituteur ambitieux a réussi à louer un bâtiment modeste situé dans un petit village de la banlieue de Beyrouth appelé Mraijeh. La nouvelle école porta le nom de Collège Mont Liban. Le curé de ce village dit à l’époque aux frères Chaar : « Que venez-vous faire dans ce trou perdu ?... Rien n’était fait pour les encourager !...

La première année, il y eut une cinquantaine d’inscrits, la plupart étant recalés des autres écoles, ce fut une aubaine pour celui qui préférait enseigner les faibles plutôt que les surdoués. A la première lueur du jour, le nouveau directeur allai ramasser les élèves de 3eme dans sa propre voiture !

On travaillait d’arrache-pied, nuit et jour ! L’aventure a porté ses fruits, le rêve devenait réalité! Les élèves affluaient de partout dans ce « trou perdu ». On venait de loin pour confier ses enfants a ce directeur qui aimait les recalés, les moins doués, les laissés-pour-compte… L’école commençait à s’agrandir.

En 1969, les places commençaient a manqué. Il fallait déménager… Une autre aventure allait débuter, cette fois à Hadet sur un terrain de 10.000 m2 ou une école moderne s’est élevée avec classes spacieuse, cours larges, cadres bucoliques. L’école du village s’est transformée en un Lycée à l’échelle du pays.

Une coopération technique avec la mission culturelle de France a donné une nouvelle dynamique au « Lycée Pilote » nouveau-né de Hadet et descendant de l’illustre Collège Mont-Liban. Conformément à la volonté de son fondateur, le Lycée Pilote, inauguré par le ministre de l’Education M. Edouard Honein, prit ses marques dans le paysage pédagogique, en attirant et en fidélisant de plus en plus d’élèves venus de divers horizons.

Et maintenant… Cinquante Quatre ans après… La mission est-elle accomplie ? Nous avons, certes, respecté l’esprit du fondateur ; l’enseignement n’est pas l’apanage d’une élite. Jusqu’à la classe de 3eme, il ne doit point y avoir d’échec scolaire. Les connaissances de base doivent être acquises par tous, sous des formes adaptées à chacun.

Cinquante-quatre ans après… un nouveau défi se présente ! Que sera notre école dans le tourbillon des progrès technologiques ? Quelle sera la place du manuel scolaire, déjà bousculé par l’internet ? Nous avons saisi cette opportunité pour créer note site internet, interface remarquable pour des relations honnêtes et privilégiées avec tous les acteurs concernés du monde éducatif.

Dr Andre Chaar

  05/460819-935          

  lycee_pilote@hotmail.com          

  Abdallah El Yafi Street, Old Saida Road  Hadet, Leban          

English عربي